LED et Loi - partie 3 : R10 - R65 - R112 - et plus

LED et Loi - partie 3 : R10 - R65 - R112 - et plus

MobiLED reçoit occasionnellement des questions sur l'application légale de l'éclairage LED sur les véhicules. Nous avons résumé cela pour vous dans la série de blogs LED et Loi. Ce blog porte sur les différents numéros de certificat R et leur signification. Nous pouvons être brefs et longs sur ce qui est autorisé et ce qui ne l'est pas.

 

En bref...

- L'éclairage des véhicules doit être homologué par l'UE. Les feux non homologués peuvent toutefois être utilisés comme feux de travail.
- Les phares de remplacement à LED ne peuvent pas être utilisés sur la voie publique car ils ne peuvent pas recevoir l'homologation de l'UE. La police peut infliger une amende même si le schéma lumineux du phare passe le contrôle technique.
- Les lampes qui ont la même fonction doivent être montées symétriquement en nombre pair.

 

En version longue...

C'est bien, le résumé court, mais sur quoi se base-t-il ?  Dans la deuxième partie de la série de blogs sur LED et Loi, nous avons donné un aperçu de 31 règlements relatifs à l'éclairage des véhicules (cliquez ici pour l'aperçu). Nous y reviendrons plus en détail. La plupart des règlements portent sur les spécifications techniques d'une lampe. Mais il existe également un règlement qui traite des obligations d'installation : R48. Et le règlement néerlandais Signaux visuels et sonores 2009 détermine qui peut utiliser les feux de signalisation et où ils doivent être installés.

 

R10: La compatibilité électromagnétique

R10

Une lampe certifiée R10 indique qu'elle n'interfère pas trop avec les autres équipements situés à proximité et que la lampe elle-même n'est pas parasitée par les équipements situés à proximité. Les lampes doivent être certifiées R10 lorsqu'elles sont utilisées sur la voie publique. Mais une lampe de travail qui ne peut être utilisée que pour le chargement et le déchargement n'a pas besoin d'être certifiée R10. C'est-à-dire si la lampe ne peut réellement être utilisée que lorsque le véhicule est à l'arrêt.

 

R37: Ampoules de phares de remplacement

Les ampoules de phares de remplacement doivent être conformes aux normes en matière de sécurité, d'étanchéité et de prévention des courts-circuits. Ces normes sont basées sur les lampes à incandescence et halogènes du passé. Les phares de remplacement à LED ne peuvent pas répondre à ces normes car ils ne contiennent pas de filament. Ils ne reçoivent donc pas la certification R37 et ne sont officiellement pas autorisés à être utilisés sur la voie publique. En cas d'inspection, les conducteurs peuvent se voir infliger une amende par la police pour avoir utilisé des pièces non certifiées, bien que le motif lumineux de la lampe soit conforme au CT. R37

 

R112: Phares avec feux de croisement / de route symétriques

Les feux de route et les projecteurs de complément certifiés R112 peuvent être utilisés sur la voie publique. Ils répondent à des exigences techniques telles que le flux lumineux minimal et maximal, la résistance à la rupture de la lentille, la résistance à la chaleur, etc. Après l'homologation, le fabricant doit marquer la lampe de la mention "R112" et d'un numéro de référence compris entre 7,5 et 50. Il s'agit de l'intensité lumineuse maximale en candela à une distance de 25 mètres divisée par 4 300. Ce chiffre est important pour calculer l'intensité lumineuse totale de tous les feux de route du véhicule.

 

R148, R149, R150: Exigences uniformes

Le programme de travail de l'ONU IWG SLR travaille à la simplification de la réglementation. Cela a été détaillé dans les documents R148, R149 et R150. Ces règlements sont toujours à titre d'information mais remplaceront éventuellement un certain nombre de règlements sur le plan juridique.

 

R48: Installation de l'éclairage et des équipements de signalisation lumineuse

La R48 traite de l'installation des feux sur les voitures particulières, les véhicules commerciaux et les remorques. Quelques détails importants sont énumérés ici :

Homologation

Tous les feux installés sur un véhicule doivent avoir une homologation (§5.30). Toutefois, un feu est considéré comme non présent lorsqu'il ne peut pas être activé par la simple mise en place d'une source lumineuse et/ou d'un fusible (§5.22).

Intensité lumineuse des phares

L'intensité lumineuse totale de tous les feux de route ne doit pas dépasser 430.000 candelas. Cela correspond à la valeur de référence 100 (§6.1.9.1). En d'autres termes, les numéros de référence marqués sur les projecteurs, une fois additionnés, ne doivent pas dépasser 100. Un numéro de référence de 10 doit être attribué à tout projecteur marqué R ou CR (§6.1.9.2).

Symétrie

Les feux constituant une paire doivent être montés sur le véhicule de manière symétrique. Cela signifie qu'ils sont symétriques par rapport au plan longitudinal médian du véhicule sur la base de la forme géométrique extérieure du feu (§5.5.1) et symétriques l'un par rapport à l'autre (§5.5.2). Si vous pensiez que c'était tout, vous n'avez pas de chance, car les feux en forme de bande doivent être en nombre pair, s'étendre jusqu'à au moins 40 cm du bord extérieur extrême du véhicule et avoir une longueur d'au moins 80 cm (§5.7.2.4).

 

Sans oublier le positionnement des indicateurs de direction, le nombre de feux stop, la connexion électrique des feux arrière, l'orientation des feux de position et le système de phares adaptatifs. Vous êtes encore là ?

Pour les exigences exactes, voir ces paragraphes du Règlement n° 48

Feu arrière

§6.10

 

Feu de manœuvre

§6.26

Feu de recul

§6.4

 

Feu de position arrière avant

§6.13

Feu de gabarit

§6.9

 

Feu de position côté

§6.18

Feu comfort

§6.24

 

Feu de brouillard arrière

§6.11

Feu de circulation de jour

§6.19

 

Feu de brouillard avant

§6.3

Feu d'angle

§6.20

 

Emergency stop signal

§6.23

Éclairage de plaque

§6.8

 

Feu de position percutant

§6.21

Feu de croisement

§6.2

 

Feu de parking

§6.12

Feu de route

§6.1

 

Réflecteur

§6.14 t/m §6.17

Système feu de route adaptatif

§6.22

 

Feu de frein

§6.7

 

 

 

Clignotant

§6.5 en §6.6

 

R65: Feux de signalisation spéciaux

Un feu de signalisation spécial émet une lumière bleue (B), rouge (R) ou ambre (A) et peut flasher (X) ou tourner (T). Il a une ou deux intensités. Les flashs avec deux sources lumineuses ou plus qui émettent de la lumière autour de leur axe vertical (MD) sont également qualifiés de feux d'avertissement spéciaux. Le R65 décrit les normes auxquelles le feu de signalisation doit se conformer, telles que la couleur de la lumière, la luminosité, la fréquence de flash, le montage et la résistance à l'eau. Il ne contient pas de normes relatives à l'installation ; celles-ci se trouvent dans le règlement néerlandais 2009 sur les signaux optiques et sonores.

Ceci est un exemple d'une inscription R65 d'un feu de balise (T) avec une lumière bleue (B) qui a 1 intensité lumineuse. Le feu a été homologué aux Pays-Bas (E4) avec le numéro de certificat 002439. Les deux premiers zéros indiquent que l'homologation a été accordée conformément aux exigences de la version originale du règlement R65 (version 00).

Ceci est un exemple d'une inscription R65 d'un flash (X) avec une lumière ambre (A) qui a 2 intensités lumineuses. Le feu est homologué en France (E2) avec le numéro de certificat 002442. La direction de la flèche indique le côté du véhicule où le flash doit être monté. C'est la direction où la lumière émet un large spectre.

 

Règlement néerlandais sur les signaux optiques et sonores 2009

Les services et les services d'urgence (article 1) peuvent utiliser des feux clignotants et des balises clignotantes lorsqu'ils effectuent des tâches urgentes (article 2). S'il y a un risque que les véhicules ne soient pas remarqués à temps par le reste du trafic lors de l'exécution de certaines tâches, ils peuvent utiliser des feux de signalisation jaunes (article 6). Le jeu de feux de signalisation jaunes doit être monté de manière à ce que le signal soit visible autour du véhicule à 20 mètres à 1,5 mètre au-dessus de la chaussée (article 5). Les feux de signalisation doivent être certifiés R65. L'image ci-dessous montre une installation correcte.

Source en néerlandais : https://wetten.overheid.nl/BWBR0025357/2021-01-05

Installation warning light

Dans le prochain blog sur les LED et Loi, nous en dirons plus sur les exigences d'inspection CT qui concernent l'éclairage.

 

Avis de non-responsabilité

Ce document est destiné à fournir à nos clients et aux autres parties intéressées un aperçu de la législation et des règles néerlandaises et européennes en matière d'éclairage des véhicules. Le texte a été soigneusement préparé mais n'est pas nécessairement complet ou exhaustif. Il peut y avoir des changements dans la loi qui ne sont pas inclus dans ce document. Par conséquent, aucun droit ne peut être tiré de ce texte.

En visitant notre site, vous acceptez l'utilisation des témoins (cookies). Ces derniers nous permettent de mieux comprendre la provenance de notre clientèle et son utilisation de notre site, en plus d'en améliorer les fonctions. Masquer ce message En savoir plus sur les témoins (cookies) »